Ferme Légère

La ferme légère (pour la planète) est un projet d'écolieu collectif rural en Béarn (Pyrénées Atlantique, 64), ou pas loin.

Information

← Revenir aux informations
FR France
Site internet http://fermelegere.effraie.org/
Maturité

Concept

A propos du projet Éditer

Une ferme collective en agroécologie, intergénérationnelle, multi-activités, décroissante, artistique, ouverte sur l'extérieur et qui permet :

- d'expérimenter des alternatives écologiques, sociales et collectives,
- de réduire notre empreinte écologique,
- de développer notre autonomie matérielle, alimentaire et énergétique,
- d'avoir un cadre de vie agréable, sain et enrichissant,
- de promouvoir cette manière de vivre et cette relation à la nature.

http://fermelegere.effraie.org

Themes

CREATION - Décrivez le contexte local, la problématique à laquelle le projet souhaitait répondre, les étapes et les dates de la naissance du projet (fondateurs, naissance du collectif). Éditer

Sous sa forme actuelle, le projet existe depuis janvier 2014. Il est la convergence, ou un n-ième rebondissement, de divers groupes ou personnes isolées qui cogitent depuis plusieurs années à un éco-village, un éco-lieu, un lieu de vie écologique en collectif...
Une charte est écrite, un projet prend forme, la recherche du lieu est en cours.

OBJECTIFS : Quelle est la finalité première du projet ? Quelles sont ses principales actions / réalisations ? Qui en sont les bénéficiaires directs et indirects ? Éditer

L'objectif premier est de participer de manière active à la transition écologique et sociale dont nous avons urgemment besoin.
Le projet est ouvert à toutes personnes qui se reconnaît dans notre charte, sans exigence de diplôme, d'age, de compétence, de capacité...

IMPACT : Quels sont les impacts du projet (décrire les effets positifs ou négatifs du projet: emplois, lien social, environnement, économie, etc...)? Quelle plus-value votre projet confère-t-il au territoire ? Éditer

Le futur nous dira si les impacts ont été positifs, et encore, peut-être ne le saurons-nous jamais :-)

COLLECTIF : En quoi ce projet est-il un exemple de gestion collective ? Pourquoi avez-vous choisi un mode de gestion collectif ? Éditer

La propriété et la gestion du lieu seront collectives, d'une part pour aller plus loin que ce qu'il est possible de faire seul et d'autre part pour simplement créer du collectif et lutter contre l'individualisme qui ronge notre société.

FONCTIONNEMENT : Quelle place chaque individu conserve-t-il au sein du groupe ? Décrivez précisément les processus de décision en œuvre au sein du collectif. Ces processus ont-ils évolué dans le temps? Éditer

Chaque personne ou famille dispose de son logement privé et est responsable de ces revenus. Toutes les décisions sont prises avec les personnes qui en sont plus ou moins impactées et tous les membres du collectifs on un droit de regard sur les activités et pratiques qui existent sur le lieu. Le "Je suis chez moi donc je fais ce que je veux" n'a pas sa place ici.
Les décisions sont prises au consensus (tout le monde est d'accord), sinon au consentement (personne n'est contre). Le recours à vote ne sera utilisé que dans le cas ou la décision doit être prise sans délai, ce qui peut malheureusement nous être imposé par des forces extérieures.

RELATIONS : Comment ont évolué les différentes relations (soutien, tolérance, rejet, blocage, volonté de récupération, etc.) entre le collectif et son entourage (riverains, pouvoirs publics, partenaires choisis ou subis, parties prenantes, etc.)? Le collectif a-t-il attiré de nouveaux membres? Le collectif a-t-il perdu des membres? Le collectif est-il relié à d’autres réseaux (inter-régionaux, internationaux) Éditer

Avant 2014, les participants ont eu des parcours indépendant. En janvier et février 2014, environ 40 personnes répondent à l'appel Ferme Légère, signe d'une attente locale et d'un grand enthousiasme. Pendant 6 mois les rencontres et discussions ont permis aux participants de mesurer l'ampleur du projet et de se positionner. Beaucoup sont partis ou sont devenus de simples observateurs. Des nouvelles personnes arrivent. Ce renouvellement se ralenti et le groupe se stabilise au fur et à mesure que le projet se précise.

A VENIR : Quelles sont les perspectives à venir (croissance, développement,...) ? Quelles sont les attentes à court et moyen terme ? Quelles sont vos interrogations / craintes ? Éditer

L'étape en cours est de trouver un lieu, ce qui permettra ensuite de relancer l'intégration de nouveaux avec un projet plus concret.
Une des craintes actuelles est de ne pas trouver ce lieu, ou de ne pas arriver à l'acheter.
Une autre crainte est de ne pas réussir à proposer un projet suffisamment solide et attractif, capable de rallier les personnes nécessaires à sa naissance et à son développement.

MULTIPLIER : Quelles sont les possibilités de transférer cette expérience sur d’autres territoires (conditions de duplication des savoirs et savoirs faire développés)? Éditer

La synthèse d'un voyage d'étude, à la rencontre des éco-lieux collectifs du sud-ouest (de la France), est disponible ici :
http://fermelegere.effraie.org/historique/recso
Le simple fait que des personnes participent a ce genre de réflexion participe aux succès de futurs ou existant éco-lieux.
Le lieu sera ouvert, dans la limite de son bon fonctionnement et du respect de la vie privé des occupants. Se sera un lieu d'expérimentation, probablement modeste, et de transmission.


Communauté du projet

0 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.